Nos chats, Nos amours

C’est un être vivant dont la seule raison d’être est d’affirmer le droit à l’amour, qui se nourrit plus des caresses de son maitre que de croquettes et dont son bonheur est si contagieux qu’il dessine le sourire sur le visage de tous ceux qui posent les yeux sur lui. Ce n’est autre que le chat. Un animal domestique que tous adorent et qui procure à des milliers de personnes une innocente et fidèle compagnie qui offre beaucoup de bonheur durant de longues années. Cet animal est aussi une créature très sensible, elle est même plus sensible et plus vulnérable aux maladies et aux affections que l’être humain. Les maladies propres au chat sont nombreuses, plus courantes chez les chats vivants à l’extérieur que ceux vivants dans les maisons. D’origine bactérienne, virale ou liée à l’environnement. Le risque qu’ils contractent ces maladies ou d’en être contaminés peut être minimisé de manière très importante en procédant à leur vaccination, à leur stérilisation et en restreignant leur accès à l’extérieur. Une des plus graves maladies
qu’un chat peut contracter est Le Typhus, qui peut frapper le chat à tout âge. Elle est souvent mortelle et le seul moyen de guérison n’est possible que par un traitement précoce et intensif. Les symptômes liés à ce virus sont souvent des vomissements, de la diarrhée, une faiblesse et une fatigue extrême chez l’animal et de la fièvre. La vaccination existe et elle est fortement recommandée pour protéger son chat de cette maladie. Elle est sans risque et efficace à 100 %. Deux injections à trois semaines d’intervalle la première année sont nécessaires pour faire effet, et dans certains cas par précaution, il est recommandé de l’effectuer tous les ans. Le Coryza est aussi à prendre en compte, souvent appelée « grippe du chat », c’est une maladie qui est due à plusieurs microbes. Elle est contagieuse et son traitement peut être long et pénible si le chat n’est pas déjà vacciné, et Il faut aussi savoir qu’un chat guéri demeure porteur du virus et pourra être sujet aux récidives. Souvent associée qu’aux chiens, la rage touche aussi les chats, et un chat contaminé peut même contaminer l’homme. On distingue deux formes de maladie chez l’animal, la rage furieuse et la rage muette. La rage muette est plus fréquente que la rage folle. Elle provoque une paralysie progressive de la mâchoire de l’animal, accompagnée d’une salivation excessive. Cependant, ce n’est pas la seule maladie à provoquer ce genre de symptômes, ça ne peut être juste qu’une simple hyperventilation. Donc le mieux serait de faire consulter votre animal chez un vétérinaire au plus vite pour un diagnostic fiable. La rage furieuse quant à elle est beaucoup moins fréquente que la rage muette, et comme son nom l’indique, elle provoque une furie et de brusques changements dans le comportement de l’animal. Il devient agressif, et excité. Suivi aussi d’une bave anormale et d’une paralysie progressive. Le décès est constaté environ 4 à 5 jours après le début des symptômes. Comme chez les humains, les chats peuvent aussi être atteints par le cancer. Le lymphome félin est le cancer le plus fréquent chez les chats. Un cancer qui se caractérise par une apparition d’une masse qui évolue rondement, d’une fièvre persistante et d’une perte brusque de poids. Un cancer qui peut se soigner par un diagnostic et un traitement, et qui peut être fatal en cas de négligence. L’insuffisance rénale est aussi une maladie fréquente chez le chat, qui est provoquée par une défaillance de la fonction du rein suite à des toxines qui s’accumulent dans l’organisme. Quand les symptômes apparaissent, c’est souvent sous forme de fatigue, manque d’appétit, amaigrissement, perte de poids. Une consultation et un traitement adéquat sont nécessaires pour soigner votre chat et lui éviter d’horribles souffrances et potentiellement la mort. Le chat peut aussi être sujet à de diverses maladies dues à son alimentation comme à des allergies, le diabète sucré … mais aussi à des blessures, à des maladies génétiques, ou à une mauvaise hygiène. Comme avec un enfant, savoir comment bien éduquer son chat est primordiale pour à la fois s’assurer de son bien être et du votre, en plus lui donner de l’amour que vous avez, car il a été prouvé qu’un chat bien aimé a une espérance de vie plus longue qu’un chat négligé et maltraité. Il va falloir lui donner de bonnes habitudes pour avoir un chat propre, obéissant et en bonne santé. Tout d’abord, il lui faut lui procurer une bonne hygiène et l’habituer à la litière et à la propreté, et en aucun cas il ne faut brutaliser votre animal ou lui crier dessus car ça ne servira à rien. C’est exactement comme apprendre à un enfant à aller aux toilettes. Lui apprendre avec gentillesse est la clé, le poser à plusieurs reprises dans la litière quand vous remarquez qu’il est sur le point de faire des bêtises, ou le mouiller avec de l’eau pour lui inculquer la leçon, serait aussi efficace. Donnez un nom à votre chat et entrainez-le à s’en souvenir, et à répondre à vos appels s’est créer un véritable lien entre vous et vous facilitera sûrement la cohabitation pour les deux. Alimentez-le bien, faites-lui des massages, caressez-le, et transmettez lui votre amour, car c’est presque tout ce qu’il veut. Pour un chat, se sentir aimé, s’est se sentir protégé, et il n’y a pas plus beau que se sentiment, qui sera sûrement réciproque.


Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*